Irak : Découverte d’un charnier de combattants kurdes

charnier-irakDes responsables irakiens ont annoncé mardi que des peshmergas ou combattants kurdes sont tombés sur les restes des dépouilles de 25 Yazidis, morts suite à des exactions des éléments du groupe Etat Islamique (EI), dans un charnier situé au nord-ouest de l’Irak.

« Les forces peshmergas ont découvert lundi un charnier contenant les restes de 25 personnes, hommes, enfants et femmes, de la minorité yazidie, qui ont été tués par les djihadistes du groupe EI ». Une déclaration faite par Yasser Haji Saleh, responsable local basé dans le secteur de Sinjar.

Tout en prenant le contrôle de certaines portions du territoire irakien, l’organisation de Daech s’en est particulièrement prise à la minorité yazidie, qu’elle considère comme hérétique. Ainsi, lorsque les djihadistes se sont emparés, pendant un laps de temps, des alentours du mont Sinjar, où est, en grande partie, basée la communauté yazidie, ils en ont profité pour tuer les hommes et enlever des centaines de femmes. Ces dernières ont été vendues comme épouses à d’autres rebelles ou contraintes à être esclaves à en croire l’ONG internationale de défense des droits de l’Homme Amnesty International.

L’organisation de l’EI s’illustre tristement dans les régions qu’elle a conquises aussi en Irak qu’en Syrie en y multipliant des exactions. A noter que ce mouvement djihadiste prend part à la guerre dans le second pays à dater de 2013. Par voie de conséquence, l’Organisation des Nations Unies (ONU) ainsi que de nombreux organismes de défense des droits de l’Homme ont accusé l’EI de crimes contre l’Humanité et de nettoyage ethnique.

A propos de Fitzpatrick 1332 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*