Arabie Saoudite : Primes et bonus pour une paix sociale

roi-salmanSalman, le nouveau roi d’Arabie Saoudite, vient d’accorder des primes et bonus à son peuple ; une manière, selon des observateurs, d’acheter la paix sociale.

Cela fait à peine un mois que le prince héritier Salman a accédé au trône et semble se distinguer par sa générosité à l’égard des citoyens en leur offrant primes et bonus.

L’Arabie Saoudite a d’importants besoins dans le domaine du social vu que la majorité des jeunes de moins de vingt ans constituant la moitié des 28 millions d’habitants, sont au chômage qui, selon des estimations, touche environ 25 % des hommes et 54 % des femmes. En réaction, le roi Salman a décidé de consacrer plus de 28 milliards d’euros (30,8 milliards de dollars) à des subventions et des primes. Ainsi, à titre d’illustration, les rémunérations des fonctionnaires et des militaires ont été doublées alors qu’elles étaient , en moyenne, de 2 700 euros (2 970 dollars) par mois. A cela s’ajoute, une enveloppe de 4,8 milliards d’euros (5,28 milliards de dollars) réservée aux allocations ou les bourses des étudiants saoudiens à l’étranger.

Durant son règne, le roi Abdallah avait décidé d’injecter 130 milliards de dollars (143 milliards de dollars) entre février et mars 2011. Une période qui coïncidait avec le Printemps arabe, qui avait secoué la région Est du royaume, provoquant des heurts entre protestataires chiites et forces de l’ordre. Cette générosité avait alors assuré la stabilité de l’Arabie Saoudite menacée actuellement, par la montée du djihadisme et par l’Etat Islamique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*