Etats-Unis : Nomination d’un ambassadeur en Somalie

US-new-ambassador-for-Somalia-Katherine-DhananiLes Etats-Unis ont procédé mardi dernier, à la nomination de Katherine S.Dhanani, ambassadrice en Somalie. Une décision qualifiée d’« historique » par le département d’Etat américain, qui n’avait plus pourvu ce poste depuis 1991.

Bien qu’assumant les fonctions d’ambassadeur américain en Somalie, la diplomate travaillera dans les locaux de la représentation diplomatique américaine au Kenya. Vu que la Somalie demeure dans l’instabilité, Washington n’a pas souhaité rouvrir immédiatement une ambassade dans ce pays. Néanmoins, le département d’Etat américain s’est voulu rassurant. « Nous avons hâte d’accroître notre présence diplomatique en Somalie jusqu’à ouvrir une ambassade à Mogadiscio, si les conditions de sécurité le permettent », a-t-il déclaré.

Selon le ministère des Affaires étrangères des USA, c’est en juin dernier que le projet de nommer un ambassadeur en Somalie trouve son origine. Washington a indiqué que cette décision a été rendue publique à cette date pour symboliser « l’approfondissement des relations entre les Etats-Unis et la Somalie » mais également suite aux « progrès du peuple somalien pour se sortir de décennies de conflit ». Néanmoins, les USA estiment qu’il « faut encore un travail considérable pour que la Somalie achève sa transition vers une nation de paix, démocratique et prospère ».

Depuis 1991 et la fin du régime dictatorial du président Siad Barre, la Somalie n’a jamais disposé d’une réelle autorité centrale. D’où le pays a été plongé dans une guerre civile et abandonnée aux mains des milices acquises aux seigneurs de guerre, aux groupes du crime organisé et aux mouvements djihadistes en particulier les Chababs.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*