Etats-Unis : Arrestation de résidents candidats au djihad en Syrie

3djihadistes-usa-vers-syrieTrois résidents new-yorkais originaires d’Asie centrale, deux Ouzbeks et un Kazakh, ont été arrêtés et accusés mercredi à New-York de soutenir le groupe djihadiste de l’Etat islamique. Selon les autorités qui ont annoncé ces faits, deux des trois hommes s’apprêtaient à partir en Syrie et étaient prêts à mener des attentats aux Etats-Unis s’ils ne parvenaient pas à rejoindre Daech.

Le Kazakh Akhror Saidakhmetov, âgé de 19 ans, a été arrêté alors qu’il essayait de prendre un avion pour la Turquie à l’aéroport Kennedy à New York. Selon le procureur de Brooklyn, Loretta Lynch, l’Ouzbek Abdurasul Hasanovich Juraboev, âgé de 24 ans, avait également acheté un billet d’avion de New York à Istanbul et devait quitter les Etats-Unis en mars. Le second Ouzbek, Abror Habibov, âgé de 30 ans, arrêté à Jacksonville en Floride, est accusé d’avoir financé Saidakhmetov, qui était l’un de ses employés, en lui payant son billet d’avion. Selon les autorités américaines, les deux hommes qui prévoyaient de se rendre en Syrie avaient prévu, s’ils ne parvenaient pas à mener à bien leurs desseins, de commettre des actes de terrorisme au USA, y compris de tuer des agents du FBI. Juraboev a déclaré sur Internet qu’il était prêt à tuer le président américain Barack Obama si l’Etat islamique le lui ordonnait et à mourir en martyr. Les trois hommes risquent jusqu’à 15 ans de prison.

C’est la première fois que les autorités new-yorkaises annoncent l’arrestation de personnes cherchant à rejoindre Daech en Syrie, mais selon le directeur du FBI James Comey, la police fédérale n’en serait pas moins active et enquêterait actuellement sur de possibles sympathisants de l’Etat islamique dans les 50 Etats américains.

A propos de Fitzpatrick 1366 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*