Irak : Visite à Baghdad du secrétaire général de l’ONU

banki-moon-iraqBan Ki-moon secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU est arrivé lundi en Irak dans le cadre d’une visite officielle. Il en a profité pour lancer un appel à davantage d’assistance aux millions de personnes déplacées suite aux violences liées notamment à l’offensive initiée par le groupe Etat Islamique (EI).

A son arrivée, il s’est réuni avec le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi, et, par la suite, avec le chef de l’Etat, Fouad Massoum. Il a également rencontré le ministre irakien des Affaires étrangères, Ibrahim al-Jaafari, ainsi que Salim al-Joubouri, le président du Parlement, devant lequel il s’est adressé.

Ban Ki-moon a particulièrement insisté sur la nécessité d’apporter des ressources supplémentaires pour sauver des vies. « J’appelle le gouvernement d’Irak et la communauté internationale à augmenter leur soutien aux déplacés et aider à atténuer les souffrances de tout le peuple d’Irak », a-t-il déclaré. En effet, les violences, liées, entre autres, à l’offensive initiée depuis juin dernier dans ce pays par Daech, ont obligé de nombreux Irakiens à se déplacer de leurs domiciles habituels.

Le responsable onusien n’a pas caché sa préoccupation suite à des informations évoquant des cas d’exécutions sommaires, enlèvements et destruction de propriétés dont seraient responsables des forces et milices alliées à l’armée irakienne. « Les civils délivrés de la brutalité de Daech ne devraient pas avoir à craindre leurs libérateurs », a-t-il indiqué.

Devant le revers de l’armée régulière alors opposée aux djihadistes, les autorités irakiennes avaient demandé le renfort de milices chiites. Bien qu’ayant joué un rôle majeur dans les opérations qui ont permis de repousser les éléments de l’EI, celles-ci sont soupçonnées d’avoir effectué des exécutions sommaires et des enlèvements à l’encontre de la minorité sunnite.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*