Irak : L’Etat Islamique perd du terrain

iraq-ei-perte-terrainSelon des informations émanant du porte-parole du Pentagone, le colonel Steven Warren, le groupe Etat Islamique (Daech) a perdu 25 à 30 % des portions de territoire irakien conquises au cours des mois précédents.

« Le groupe EI n’est plus la force dominante sur 25 à 30 % des zones peuplées d’Irak où il avait complète liberté de circulation en août », a déclaré le colonel Steven Warren. Toujours d’après ce responsable militaire américain, l’organisation de l’EI a perdu le contrôle de zones représentant un total de 13 000 à 17 000 km² de superficie. Au passage, il a précisé que « ces zones se situent, en grande partie, dans le nord et le centre du territoire irakien et que le groupe Daech est maintenant lentement repoussé ; mais qu’il s’agit d’un long combat».

Depuis le mois d’août, la coalition internationale anti-djihadiste initiée par les Etats-Unis a perpétré 3 244 frappes aériennes contre les positions de l’organisation de Daech en Irak et en Syrie, soit respectivement 1 879 raids pour le premier Etat et 1 365 raids pour le second. De ces frappes, les USA en ont réalisé 80 %, selon les statistiques du Pentagone. Malgré tout, le groupe EI a gardé « son influence globale en Syrie ».D’après le colonel Steven Warren « si ce mouvement a perdu du terrain vers Kobané, il en a conquis aux alentours de Damas ou de Homs et a également pris un point d’appui dans le camp des réfugiés de Yarmouk ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*