Arabie Saoudite : la fonction publique recrute huit tortionnaires

tortionaires-kdaConfrontée à l’augmentation des condamnations à mort, le gouvernement saoudien recrute huit nouveaux bourreaux. Une offre d’emploi qui sort de l’ordinaire.

En Arabie Saoudite, les exécutions se font généralement par décapitation au sabre et en public. Afin de les effectuer, les autorités sont à la recherche de huit nouveaux bourreaux. Une annonce qui a été publiée lundi sur le site internet de recrutement de la fonction publique saoudienne. Les éventuels candidats à ces postes n’auront pas à prouver de compétence, de formation ou d’expérience particulière. Leur mission se limitera à effectuer des décapitations ou des amputations sur des personnes condamnées pour des infractions graves et à fouetter d’autres condamnés pour des délits mineurs. Selon l’annonce, les futurs employés débuteront leurs prestations au niveau le plus bas de l’échelle des rémunérations des fonctionnaires religieux.

Ce recrutement extraordinaire ne manquera certainement pas de susciter des réactions, particulièrement de la part des organisations de défense des droits humains qui critiquent régulièrement l’Arabie Saoudite pour sa pratique de la peine de mort. Celle-ci est prévue par la charia (loi islamique), en vigueur dans le royaume wahhabite. Selon l’ONG Amnesty International, l’Arabie Saoudite occupe la troisième place du classement 2014 des pays pratiquant le plus d’exécutions capitales, juste après la Chine et l’Iran. Ce royaume du Golfe est suivi de l’Irak et des USA. Toujours selon la même source, au moins 90 personnes ont subi la peine de mort l’année dernière en Arabie Saoudite. Et, suivant un décompte de Human Rights Watch, 85 exécutions ont eu lieu dans ce pays depuis le 1er janvier 2015. Dans ce lot, 38 avaient été condamnées pour narcotrafic.

A propos de Fitzpatrick 1345 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*