L’Etat islamique sur les plates-bandes des Taliban afghans

taliban-etat-islamiqueAprès de violents combats cette semaine dans l’Est de l’Afghanistan entre la milice islamiste et des transfuges qui ont prêté allégeance à l’Etat islamique, les Taliban afghans ont adressé une lettre au « calife » autoproclamé Abou Bakr al-Baghdadi pour lui demander de cesser toute ingérence dans leurs affaires en recrutant dans leurs rangs.

La lettre signée par le chef du comité politique du mouvement des Taliban afghans le mollah Akhtar Mansoor, a un ton conciliant. Les Taliban invoquent la « fraternité religieuse » et prient Abou Bakr al-Baghdadi de faire preuve de « bonne volonté », se réservant le total leadership dans « le djihad contre les envahisseurs américains et leurs esclaves en Afghanistan ». Les combats cette semaine entre des membres de la milice et les transfuges vers l’Etat islamique sont le point d’orgue d’une crise qui a débuté depuis l’année écoulée. Déçus par les résultats militaires de la milice et doutant que son chef, le mollah Omar, soit toujours en vie, de petits groupes de taliban ont commencé à se rallier à l’Etat islamique. Les combats de cette semaine viennent après de nombreux affrontements dans plusieurs provinces. Plus violents que les précédents, ils ont opposé dans la province de Nangarhar deux chefs locaux qui se sont attaqués à leurs anciens frères d’armes. Le porte-parole du gouverneur de la province a évoqué le déplacement d’un millier de familles suite à ces combats.

L’évolution de cette situation st suivie de près à Kaboul comme à Washington. Américains et Afghans sont partagés entre la crainte de voir de nombreux jeunes Afghans séduits par le radicalisme de l’Etat islamique et l’espoir de voir l’émergence du mouvement radical encourager les Taliban à persévérer dans la voie de la négociation. Une conférence de paix s’est justement tenue hier mardi à Oslo entre des représentants Taliban et une délégation du gouvernement afghan.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*