Koweït : une révélation majeure lors du procès sur l’attentat anti-chiite

koweit-nouveute-attentat-antichiiteLe principal suspect de l’attentat meurtrier survenu dans une mosquée le 26 juin dernier au Koweït a reconnu mardi à l’occasion de l’entame du procès des 29 accusés dans cette attaque être membre de l’organisation de l’Etat Islamique (EI).

Il s’agit d’Abdelrahmane Sabah Saoud. Lors de sa comparution devant le tribunal, cet apatride a admis avoir intégré le groupe EI la veille de l’attentat suicide anti-chiite ayant causé la mort de 26 personnes et fait environ 200 blessés. Deux jours après avoir conduit en voiture le kamikaze saoudien Fahad al-Qaba’a jusqu’au lieu de l’attaque, Abdelrahmane Sabah Saoud avait été arrêté alors qu’il était chez deux autres suspects. Il a aussi reconnu s’être rendu dans un village à proximité de la frontière saoudienne y récupérer une glacière contenant les explosifs qui ont été utilisés lors du même attentat.

Suivant une décision du tribunal, la prochaine audience de ce procès aura lieu jeudi. Selon des informations relayées par certains médias locaux à la mi-juillet, le procureur général du Koweït entend demander la peine de mort contre 11 des 29 suspects. Parmi ces derniers figurent 22 hommes et 7 femmes. Et, deux d’entre eux, actuellement en fuite, sont des combattants de l’organisation de l’EI.

Abdelrahmane Sabah Saoud est le seul accusé à avoir admis faire partie du groupe EI tandis que tous les autres ont rejeté tout lien avec cette organisation djihadiste et toute implication dans cet attentat. Pour information, le groupe des accusés est constitué de 7 Koweïtiens, 5 Saoudiens, 3 Pakistanais et 13 apatrides alors que la nationalité du dernier suspect, présentement en cavale, reste encore non précisée. 24 de ces accusés sont détenus sur le territoire koweïtien et les cinq restants sont jugés par contumace. Deux Saoudiens, en prison dans leur pays, font partie de ce dernier lot.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*