Syrie : mort d’un djihadiste français, propagandiste et recruteur

omar-omsenPlusieurs informations concordantes rapportent la mort du djihadiste franco-sénégalais Omar Diaby, plus connu sous son pseudonyme d’Omar Omsen, à l’âge de 40 ans. L’homme était considéré comme l’un des principaux recruteurs pour la Syrie, pays vers lequel il aurait organisé une vingtaine de départs de Français.

La mort du djihadiste a été annoncée sur Twitter par le chercheur Romain Caillet, le journaliste David Thomson qui cite certains de ses proches et par l’un de ses proches sur Facebook. Les causes de sa mort, qui serait survenue dans la nuit de vendredi à samedi en Syrie, n’ont pas été précisées. Omar Omsen était originaire de la région de Nice en France dans laquelle il était arrivé à l’âge de 5 ans en provenance de son Sénégal natal. Il avait quitté la France pour la Syrie, via le Sénégal, en juillet 2013. Il avait ensuite pris la tête de son propre bataillon affilié au Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda. Propagandiste et recruteur, des échanges avec lui ont été découverts dans plusieurs enquêtes sur des départs d’aspirants djihadistes vers la zone syro-irakienne. Omar Omsen apparaissait très fréquemment dans les populaires vidéos d’embrigadement 19 HH, au nombre d’une trentaine, dont l’appellation serait une référence aux 19 terroristes impliqués dans les attaques du 11 septembre et une représentation des tours jumelles. Un nouvel émir, originaire de Savoie, devrait lui succéder à la tête du bataillon qu’il commandait.

Le journal français Le Point a rapporté des déclarations, non recoupées, qui suggèrent la mort également récente d’une autre figure bien connue des services de renseignement français, de retour de Syrie. Mehdi Belhoucine, 24 ans, aurait succombé de blessures consécutives à une explosion. Il avait rejoint l’Etat islamique avec Hayat Boumeddiene, l’épouse d’Amédy Coulibaly, le tueur de l’Hyper Cacher.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*