Arabie Saoudite : une exécution de plus

charia-executionLe ministère saoudien de l’Intérieur a fait état mercredi de l’exécution d’un ressortissant yéménite. Ce dernier avait été condamné à la peine capitale pour avoir tué par balles un officier saoudien alors que celui-ci cherchait à procéder à son arrestation. Ainsi, le nombre d’exécutions dans ce pays ne cesse de croître.

Selon des informations mentionnées dans un communiqué du ministère de tutelle relayé par l’agence de presse officielle SPA, le ressortissant yéménite en question avait tiré sur un officier saoudien qui essayait de procéder à son arrestation dans la région de Jazane, située dans le sud du territoire saoudien. Depuis, le Yéménite était recherché par les autorités saoudiennes, comme indiqué dans le même communiqué dans lequel pas plus de commentaires n’ont été faits. En prenant en compte cette dernière exécution, le nombre de personnes exécutées depuis début 2015 en Arabie Saoudite atteint, à présent, 121. Pourtant, il n’y a eu « que » 87 exécutions sur l’ensemble de l’année dernière dans le même royaume.

En Arabie Saoudite, toute personnes coupable de meurtre, viol, vol à main armée, apostasie et narcotrafic risque jusqu’à la peine de mort. Il faut noter que cet Etat applique une version rigoriste de la loi islamique. Afin de justifier ces nombreuses exécutions, dont la plupart se font par décapitation, le ministère saoudien de l’Intérieur a pour habitude d’invoquer, comme argument principal, la dissuasion. D’après l’ONG de défense des droits de l’Homme Amnesty International, l’Arabie Saoudite fait partie des Etats aux plus importants nombres d’exécutions de par le monde en compagnie de la Chine, les Etats-Unis, l’Irak et l’Iran.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*