Afrique du Sud : Anglo American Platinum cède trois mines

Striking mine workers gather outside the Anglo American Mine on October 5, 2012 in Rustenburg. South African police on October 5 recovered the body of a miner killed in clashes with striking workers at the platinum mine, as President Jacob Zuma appealed for an end to months of often violent industrial disputes. Miners said the man was killed late on October 4 when police used tear gas and rubber bullets to disperse a group of illegal strikers from the mine. Some 28,000 workers have been on a strike at Anglo American Platinum (Amplats), the world's top platinum producer, since September 12, demanding higher wages. AFP PHOTO / STEPHANE DE SAKUTIN (Photo credit should read STEPHANE DE SAKUTIN/AFP/GettyImages)

Striking mine workers gather outside the Anglo American Mine on October 5, 2012 in Rustenburg. South African police on October 5 recovered the body of a miner killed in clashes with striking workers at the platinum mine, as President Jacob Zuma appealed for an end to months of often violent industrial disputes. Miners said the man was killed late on October 4 when police used tear gas and rubber bullets to disperse a group of illegal strikers from the mine. Some 28,000 workers have been on a strike at Anglo American Platinum (Amplats), the world's top platinum producer, since September 12, demanding higher wages. AFP PHOTO / STEPHANE DE SAKUTIN (Photo credit should read STEPHANE DE SAKUTIN/AFP/GettyImages)Anglo American Platinum a annoncé, mercredi, la cession de trois mines de platine sur le territoire sud-africain à Sibanye Gold, qui est le premier producteur d’or en Afrique du Sud. Une opération d’un montant de 292 millions d’euros (321,2 millions de dollars).
Les deux parties étaient en discussion depuis la semaine dernière, dans un contexte difficile pour l’industrie du platine, métal dont le cours a chuté de 40 % depuis 2011. De surcroît, ce secteur important pour l’économie du pays, est régulièrement paralysé en Afrique du Sud par des grèves à répétition. « Nous sommes heureux d’annoncer une étape importante dans la réorganisation de nos investissements, avec la cession à Sibanye de nos opérations dans la région de Rustenburg (nord) », a déclaré le PDG d’Anglo American Platinum, Chris Griffith, dans un communiqué.
Le géant minier a précisé que cette cession entrait dans sa stratégie d’optimisation des coûts où Anglo American se décharge de ses investissements les moins rentables.
Selon l’accord liant les deux compagnies minières, Sibanye payera dans l’immédiat la somme de 97 millions d’euros (106,7 millions de dollars) en liquide ou en actions. Quant au reste, elle s’en acquittera en l’espace de six ans grâce aux revenus issus de l’exploitation de ses mines.
L’Afrique du Sud concentre 70 % de la production mondiale de platine. Mais, ce secteur a été perturbé, l’année dernière, par une grève des mineurs, qui s’est étendue sur cinq mois.
Plus globalement, le secteur minier sud-africain subit aussi les effets du ralentissement de la croissance économique de la Chine, qui est le premier partenaire économique de l’Afrique du Sud.

A propos de Fitzpatrick 1366 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*