Irak : libération de 16 travailleurs turcs

le-premier-ministre-turc-ahmet-davutogluLe Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu a annoncé mercredi, la libération des 16 ouvriers turcs, qui avait été enlevés en début septembre à Bagdad par un groupe armé.

Ces travailleurs ont été immédiatement remis aux autorités turques, a précisé sur sa page Twitter, Davutoglu, ajoutant que les 16 citoyens turcs employés par une entreprise de travaux publics venaient d’être accueillis par Faruk Kaymakci, l’ambassadeur de Turquie en Irak.

Le chef du gouvernement turc qui affirmant avoir conversé au téléphone avec certains de ces ouvriers, a indiqué qu’«ils sont en bonne santé et se préparent à rentrer (en Turquie) dès que possible » avant de remercier « du fond du cœur nos amis irakiens à l’origine d’intensives initiatives ».

Kaymakci a par ailleurs, confié à la presse turque que ces ouvriers avaient été relâchés mardi matin, à 60 km au sud de la capitale irakienne. Selon ce diplomate, ils pourraient regagner le territoire turc peut-être ce jeudi, après avoir répondu à d’éventuelles questions des autorités irakiennes.

A titre de rappel, le 16 septembre dernier, deux de leurs collègues avaient été libérés dans la localité de Bassora, située dans le sud de l’Irak. L’enlèvement des 18 ouvriers turcs employés par le groupe Nurol était survenu le 2 septembre dernier : ils avaient été kidnappés par des hommes armés alors qu’ils travaillaient sur le chantier d’un stade de football situé dans le quartier à majorité chiite de Sadr City, dans le nord de Bagdad. Un acte revendiqué quelques jours après via une vidéo par le groupe « Furaq al-Mot » (Escadrons de la mort). Ce mouvement armé inconnu, en profitait pour formuler aux autorités turques ses doléances en échange de la libération des ouvriers.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*