Suspension provisoire des vols depuis et vers deux aéroports d’Irak

Irak_suspension-volsLes autorités de l’aviation civile irakienne ont décidé lundi de suspendre pendant 48 heures, les vols en partance et en provenance de deux aéroports situés dans le nord de l’Irak à cause du danger que constituent des missiles de croisière russes tirés vers le territoire syrien limitrophe.

Ainsi, tous les vols au départ et à l’arrivée des aéroports d’Erbil et de Souleimaniyeh ont été suspendus depuis lundi 8h00 locales (5h00 GMT), précise la même source dans un communiqué. Toujours selon la même source, cette décision a été prise dans le but d’assurer la protection des voyageurs suite au passage, dans le nord du territoire irakien, de missiles de croisière et de bombardiers.

Il faut noter que les deux aéroports concernés par cette suspension se trouvent dans la région autonome du Kurdistan irakien. A ce propos, le directeur général de l’aéroport d’Erbil, Talar Faeq, a affirmé qu’ « il existe des inquiétudes pour la sécurité des avions et des passagers en raison des missiles tirés vers la Syrie ».

De son côté, son homologue de l’aéroport de Souleimaniyeh, Tahir Abdullah a confirmé l’interruption de l’ensemble des vols en partance et en provenance de Bagdad et de ceux depuis ou vers des pays voisins et européens. Et d’ajouter que « cette mesure a été prise en raison de l’intensification des attaques de missiles russes contre des fiefs de Daech (acronyme du groupe djihadiste Etat Islamique) en Syrie ».

Pour rappel, la Russie a commencé le 30 septembre dernier, ses premiers raids en Syrie pour appuyer le régime du président syrien Bachar al-Assad. Pas plus tard que vendredi dernier, Moscou a annoncé avoir tiré 18 missiles de croisière vers le territoire syrien à partir de ses navires de guerre déployés dans la Mer Caspienne.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*