Le groupe EI attaque de nouveau des installations pétrolières en Libye

Des installations pétrolières ont été incendiées jeudi, dans le nord du territoire libyen suite à un assaut lancé par le groupe Etat Islamique (EI) dans le but de prendre le contrôle des sites pétroliers, a annoncé la Compagnie Nationale du Pétrole (NOC) citée par les médias.

La NOC a indiqué dans un communiqué, que « les combats ont repris à l’aube de jeudi … dans la région de Ras Lanouf, un vaste site pétrolier situé à environ 650 km à l’est de Tripoli », précisant que « des réservoirs remplis de brut ont pris feu … Plusieurs tours électriques et des lignes de hautes tensions qui alimentent les quartiers résidentiels et la zone industrielle se sont effondrées ».

Cette compagnie publique a qualifié de « catastrophique » la situation à Ras Lanouf sur le plan environnemental.

Selon l’agence de presse officielle Lana, un groupe relevant de l’organisation de l’EI avait attaqué un des réservoirs de la société Harouge (ex-Veba Oil), lequel a pris feu avant d’exploser. Les réservoirs de Harouge se trouvent à 9 km du port de Ras Lanouf. les13 réservoirs de la société, d’une capacité de 6,5 millions de barils sont alimentés par trois pipelines.

Au début de ce mois, le groupe EI avait pris pour cible, à deux reprises, d’importantes installations pétrolières situées dans les villes libyennes d’al-Sedra et de Ras Lanouf. Depuis quelques semaines, cette organisation essaye d’avancer vers l’est du territoire libyen à partir de Syrte, ville sous contrôle djihadiste distante de 450 km à l’est de Tripoli, afin d’atteindre la zone du Croissant pétrolier qui abrite les principaux terminaux pétroliers du pays.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*