Monde : 7 milliards de terriens d’ici peu !

Hier, l’Institut National d’Etudes Démographiques (INED) de France a publié un rapport portant sur l’évolution de la population mondiale : selon le document, la Terre comptera 7 milliards d’habitant en novembre prochain et 10 milliards à l’horizon 2100.
Avec tous les enjeux que cela implique. Cette prévision de croissance démographique peut être qualifiée d’inattendue tant cet indicateur a beaucoup baissé de nos jours : de 2 % il y a 5 décennies, il a chuté pour atteindre 1,1 % en 2011 ; une conséquence de la diminution de la fécondité moyenne, laquelle est de 2,5 enfants par femme. Mais, ce dernier paramètre varie énormément selon les régions du monde. A ce sujet, l’Afrique Noire constitue un exemple-type : une femme nigérienne y a, en moyenne, 7 enfants, une somalienne, 6,4 et une congolaise de Kinshasa, 6,1. C’est pourquoi, les chercheurs de l’INED sont convaincus que cette partie du globe, en compagnie des régions allant de l’Afghanistan au Nord de l’Inde et de la péninsule arabique, porteront l’essentiel de la croissance démographique d’ici 2100. Avant cette date, en 2050 plus précisément, la publication estime que l’Inde devrait devenir le pays le plus peuplé du monde avec environs 1,7 milliard d’habitants en inversant les rôles avec la Chine qui en comptera alors 1,31 milliard.
Par ailleurs, l’étude apprend que ces deux derniers pays suivis des Etats-Unis, de  l’Indonésie, du Brésil, du Pakistan et du Nigéria sont les plus peuplés en 2011 et représentent plus de que la moitié de la population mondiale.
Avec cette croissance démographique sans cesse devront suivre des mesures pour garantir une bonne alimentation, une fourniture en eau et l’accès aux soins médicaux pour tous. Or, les régions les plus fécondes sont loin d’assurer tout cela : c’est le cas de l’Afrique où le taux de mortalité infantile est de 74 pour 1000 naissances.

A propos de Fitzpatrick 1314 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

4 Commentaires

  1. Les projections astronomiques de l’INED donnent le tournis… Auront-elles au moins pour effet de sensibiliser l’opinion française (et mondiale) sur le sujet afin qu’elle exerce une pression sur les instances internationales ? En effet, cette explosion démographique en cours (et à venir) n’est pas une fatalité. On peut très bien la contenir en investissant massivement dans l’éducation des femmes & la planification familiale et menant des campagnes de sensibilisation culturellement adaptées, comme le préconise l’association Démographie Responsable.

  2. Les projections astronomiques de l’INED donnent le tournis… Auront-elles au moins pour effet de sensibiliser l’opinion française (et mondiale) sur le sujet afin qu’elle exerce une pression sur les instances internationales ? En effet, cette explosion démographique en cours (et à venir) n’est pas une fatalité. On peut très bien la contenir en investissant massivement dans l’éducation des femmes & la planification familiale et menant des campagnes de sensibilisation culturellement adaptées.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*