Elections régionales en Allemagne : cuisant revers pour le pouvoir

Au grand détriment de la CDU d’Angela Merkel, la formation politique d’extrême droite de l’Alternative für Deutschland (Alternative pour l’Allemagne, AFD) a été la grande gagnante des élections régionales qui se sont déroulées dimanche dans trois Länder, le Bade-Wurtemberg, la Rhénanie-Palatinat et la Saxe-Anhalt.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que la recette de l’AFD a donné de bons résultats : la campagne de ce parti a tourné autour d’un seul thème, à savoir la crise des réfugiés. Dans le Bade-Wurtemberg, les conservateurs ont été battus par les écologistes, à 30,3 % contre 27 % d’après les estimations rendues publiques hier à 22 heures locales. Autrement dit, la CDU a obtenu dans son fief un score de 12 points de moins que lors du scrutin de 2011. Juste après vient l’AFD, avec 15,1 %, qui réussit l’exploit de se placer devant le SPD (12,7 %). Pour ce qui est de la Rhénanie-Palatinat, le SPD arrive en tête avec 36,3 % au grand dam de la CDU (31,8 %). Et, une fois de plus, l’AFD fait partie du podium (12,5 %). En Saxe-Anhalt, la CDU garde les commandes, forte de 29,8 %, devant son surprenant dauphin, l’AFD (24,2 %), qui a fortement distancé Die Linke (16,3 %) et le SPD (10,7 %).
En toute vraisemblance, ces régionales constituent un cuisant revers pour la chancelière allemande et sa coalition gouvernementale étant donné qu’elles permettaient de tester la politique migratoire du pouvoir en place. Jusqu’à présent, Angela Merkel n’a pas fait de commentaires sur ces résultats. Aujourd’hui, la dirigeante allemande se réunira avec ses pairs pour en tirer les conclusions.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*