L’Arabie Saoudite secouée par une série d’attentats suicide

Trois explosions ont eu lieu dans la journée du lundi en Arabie Saoudite et, plus précisément, à Qatif, une localité, et Médine, la deuxième ville sainte du royaume wahhabite. Un bilan provisoire fait état de la mort de 4 personnes.

Au cours du dernier jour du mois sacré du Ramadan et à la veille de la célébration de l’Aïd al Fitr, l’Arabie Saoudite a été le théâtre d’une série d’attentats. D’après des témoins présents sur les lieux et la presse locale, qui n’a pas fait état de morts, des kamikazes ont actionné les engins explosifs dont ils disposaient à Qatif et Médine. L’un d’entre eux est décédé en commettant son forfait à proximité du poste de sécurité de la mosquée du Prophète dans la deuxième ville sainte de l’Islam.

Sur des images relayées sur les réseaux sociaux, on peut voir de la fumée noire et des flammes non loin de ce lieu de prière. En parallèle, deux autres explosions ont eu lieu à Qatif (est), ville à majorité chiite. « C’était un kamikaze, j’ai vu son corps déchiqueté », a relaté un témoin. A en croire une autre résidente, le kamikaze a actionné son engin explosif à proximité de la mosquée fréquentée par les croyants chiites et située dans le centre de cette localité.

Ces attentats ont fait au moins 4 morts dans les rangs des forces de sécurité. Pour l’heure, ils n’ont pas été revendiqués. Mais, leur mode opératoire semble similaire à celui employé par les éléments du groupe Etat Islamique (EI). A noter que, depuis plus d’un an, ce mouvement djihadiste a revendiqué nombre d’attentats suicide sanglants en Arabie Saoudite.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*