Irak : 7 morts et 28 blessés dans un attentat suicide à Bagdad

Un attentat suicide commis dimanche dans une rue commerçante de la capitale irakienne, Bagdad aurait fait, selon une source proche des forces de l’ordre irakiennes, sept mors et 28 blessés.

L’attentat qui a été aussitôt revendiqué par l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI), a été perpétré dans le quartier d’Iskam à prédominance chiite, situé dans l’ouest de la capitale. A en croire Amaq, la structure de communication de Daech (acronyme arabe de l’organisation de l’EI), cette attaque prenait pour cible des membres de l’organisation Badr, un puissant groupe armé chiite irakien soutenu par le régime de Téhéran.

Au cours de cette année, l’organisation djihadiste de l’EI a multiplié les attaques à la bombe dans les zones sous contrôle du gouvernement irakien, pourtant Daech a perdu beaucoup de terrain suite à l’offensive des forces armées irakiennes et des groupes armés chiites.

Pour rappel, Daech a revendiqué un attentat au camion piégé perpétré au cours de la nuit du 2 au 3 juillet dernier dans le quartier commerçant de Karrada de la capitale irakienne, faisant un minimum de 324 morts. Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière depuis l’invasion de l’Irak par les forces américaines ayant entraîné la chute du régime de Saddam Hussein en 2003.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*