Irak : Mossoul totalement encerclé par les milices chiites et les peshmergas

L’armée irakienne et les groupes armés kurdes et chiites ont réussi depuis mercredi, à encercler totalement la ville de Mossoul. Les éléments de l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) qui s’y trouvent, ne peuvent plus être approvisionnés ou recevoir des renforts des portions des territoires qu’ils contrôlent toujours dans le nord de l’Irak ou en Syrie.

Les paramilitaires de la coalition chiite du Hachd al-Chaabi (Mobilisation populaire) ont annoncé avoir atteint la voie reliant Tal Afar, localité située à 50 kilomètres à l’ouest de Mossoul, à Sinjar, où ils ont fait leur jonction avec les peshmergas. Cela leur a permis de couper les voies d’approvisionnement de Daech (acronyme arabe du groupe EI) entre Mossoul et les territoires encore sous son contrôle dans l’est de la Syrie, desquels fait partie son fief de Raqqa.

Issam Sada, chargé des relations avec la presse du groupe Hachd al-Chaabi, a expliqué que «les forces de la Mobilisation populaire avaient pour mission de libérer les villages et reprendre les territoires à l’ouest de Mossoul ».

«La Mobilisation populaire est parvenue à avancer dans ces zones-là et à créer la jonction avec les peshmergas qui se trouvent au nord de Mossoul », a-t-il poursuivi. La même source a précisé que ce point de jonction se situe dans la région de Sinjar.

Pour sa part, l’armée anti-djihadiste irakienne affirme contrôler plus de 40% de Mossoul-est, tout en reconnaissant faire face à une grande  résistance des djihadistes au moyen d’explosifs dans les habitations, d’attaques suicides à l’aide de voitures piégées.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*