Nigeria- Maroc: conclusion d’un partenariat stratégique dans l’industrie des engrais au Nigeria

Pour sa première visite officielle au Nigeria, le roi Mohammed VI a frappé fort, en lançant conjointement vendredi avec le Président Muhammadu Buhari, un partenariat stratégique pour le développement de l’industrie des engrais au Nigeria, avec l’objectif de développer une plate-forme de production d’engrais et sécuriser l’approvisionnement du géant africain.

Ce partenariat s’inscrit en droite ligne de la politique africaine prônée par Mohammed VI et visant le développement de partenariats Sud-Sud solidaires entre pays africains. Une vision stratégique qui a déjà fait ses preuves dans les relations du Maroc avec plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest francophone.

Arrivée aujourd’hui à maturité, cette stratégie est en train d’être développée par le Maroc avec d’autres pays du Contient, dont le Nigeria. Le deux pays ont affiché leur volonté forte de renforcer leurs liens économiques dans le cadre d’une vision commune et plus élargie pour le développement de l’Afrique.

Le partenariat conclu vendredi entre le Maroc et le Nigeria porte ainsi sur l’ensemble de la chaîne de valeur agricole. Un schéma qui va de la mise en place de solutions fertilisantes adaptées à la nature des sols et des cultures nigérians, à la disponibilité des engrais sur le marché nigérian, en passant par la mise en place de mesures d’accompagnement auprès des agriculteurs locaux.

Cet ambitieux projet vise ainsi à mettre en place une plate-forme de production d’engrais au Nigeria en vue de sécuriser l’approvisionnement du marché nigérian en engrais à des prix compétitifs. Il s’appuie sur le partage d’un réel savoir-faire en matière de développement de structures de blending locales, la promotion de l’innovation et l’effort en recherche et développement, le renforcement des circuits de distribution locaux.

L’objectif final étant de développer une agriculture durable au Nigeria tout en aidant à améliorer le quotidien des agriculteurs dans un esprit de partenariat Sud-Sud.

Côté politique, Abuja et Rabat ont affiché leur volonté d’accélérer leur rapprochement, illustré par le soutien apporté par le Nigeria au retour du Maroc au sein de l’Union africaine dès le prochain sommet de l’UA de janvier 2017.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*