Bahreïn : Evasion d’au moins 10 détenus de la prison de Jau

Une attaque perpétrée dimanche par des hommes armés contre le centre pénitentiaire de Jau au Bahreïn, a facilité l’évasion d’au moins 10 détenus condamnés pour «actes terroristes», a annoncé le ministère bahreïni de l’Intérieur.

Au cours de l’assaut mené contre la prison de Jau, par quatre à cinq hommes armés de fusils automatiques et de pistolets, un agent de police a été tué et un autre blessé.

Parmi les évadés, précise le ministère de tutelle, figurent sept détenus condamnés à la prison à vie et trois autres qui purgeaient de lourdes peines carcérales. Le ministère a rendu publique une liste nominative de ces détenus.

Dans la foulée, une grande opération de ratissage ayant pour objectifs de rechercher et d’arrêter «les terroristes impliqués» dans cette attaque et de retrouver les détenus évadés, a été lancée sur l’ensemble du territoire bahreïni. Les forces de l’ordre ont mis en place ou renforcé des postes de contrôle aux alentours des villages chiites voisins de la capitale, Manama.

Le ministère de l’Intérieur est resté muet sur les mobiles des assaillants. Il s’est contenté de confier à une commission la charge d’enquêter sur les circonstances de l’attaque.

La prison centrale de Jau, censée être hautement sécurisée, a rarement connu une attaque armée suivie d’évasion de détenus. Nombre de citoyens bahreïnis de confession chiite condamnés ou jugés pour implication dans des violences, sont détenus dans ce centre pénitentiaire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*