Afrique du Sud : Nkosazana Dlamini-Zuma entre en campagne électorale

L’ancienne présidente de la Commission de l’Union Africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma a lancé sa campagne éléctorale en Afique du Sud, en vue de rafler la présidence de l’ANC, dans une première sortie en publique organisée dimanche dans une église de Carletonville.

Au début 2017, l’ex-épouse du président sud-africain, Jacob Zuma, avait reçu l’appui de la puissance ligue des femmes du parti au pouvoir en perspective de sa candidature à la tête de l’ANC.

«Les femmes et le pouvoir», tel était le thème de l’évènement au cours duquel Nkosazana Dlamini-Zuma, 67 ans, s’est illustrée en militant pour un renforcement du leadership féminin.

«L’Afrique a besoin de femmes présidentes», a estimé la candidate non déclarée à la présidence de l’ANC. En effet, cette formation politique historique doit désigner, au mois de décembre prochain, son leader, qui le conduira aux élections générales de 2019.

Dans cette lutte interne, Dlamini-Zuma, qui bénéficie également du soutien du chef d’Etat sud-africain, devra faire face au vice-président de l’ANC, Cyril Ramaphosa, ce dernier étant appuyé par la Centrale syndicale Cosatu. A côté de ces deux poids lourds, il ne faut pas omettre les outsiders, dont la présidente du Parlement, Baleka Mbete, ou son trésorier, Zweli Mkhize.

A titre de rappel, l’ANC a essuyé, en aout dernier, un revers historique lors des élections locales en perdant diverses grandes villes, dont Pretoria et Johannesburg, qui ont basculé dans l’opposition.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*