Israël : des projets de loi pour limiter les appels à la prière

Les députés israéliens ont approuvé hier mercredi lors d’un vote préliminaire deux propositions de loi visant à restreindre l’usage de haut-parleurs dans les mosquées pour appeler les fidèles à la prière en Israël et à Jérusalem-Est.

Les textes ont été soumis par le « Foyer Juif » et « Israel Beyteou », deux partis nationalistes, membres de la majorité gouvernementale. Le premier texte prévoit l’interdiction d’utiliser des haut-parleurs entre 23h00 et 07h00 pour procéder à l’appel du muezzin, ce qui aurait pour conséquence de réduire au silence le premier des cinq appels quotidiens à la prière. Le second veut interdire les haut-parleurs, quelle que soit l’heure, dans les quartiers résidentiels et imposer une amende d’environ 2 600 euros en cas d’infraction.

Ces textes, soutenu par le gouvernement mais pas par le président israélien Reuven Rivlin, divisent profondément les élus entre leurs partisans pour qui les appels à la prière lancés chaque jour, pour le premier d’entre eux un peu avant 05h0 du matin, des minarets des mosquées troublent la tranquillité des riverains et leurs opposants, dont l’ancienne ministre des Affaires étrangères et chef de file de l’Union sioniste (centre gauche) Tzip Livni, qui jugent qu’ils remettent en cause la liberté religieuse de la minorité musulmane en Israël.

Un parcours parlementaire encore long et houleux, vu la colère des députés arabes, attend ces propositions de loi. Celles-ci doivent maintenant être discutées en commission avant un éventuel vote des députés de la Knesset.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*