Plus de 260 Turcs titulaires de passeports diplomatiques veulent s’exiler en Allemagne

Le ministère allemand de l’Intérieur, Thomas de Maizière a confirmé lundi, qu’un nombre significatif de ressortissants turcs titulaires d’un passeport diplomatique ont demandé l’asile en Allemagne.

Cette précision n’est pas de nature à calmer les tensions diplomatiques entre la Turquie et l’Allemagne. En effet, 262 Turcs titulaires de passeports diplomatiques ou de service ont déposé une demande d’asile outre-rhin.

Ils redoutent de faire l’objet de poursuites en cas de retour dans leur pays suite aux mesures prises contre les personnes soupçonnées d’avoir appuyé le mouvement du prédicateur Fethullah Gülen que le gouvernement turc accuse d’être à l’origine de la tentative de coup d’Etat de juillet 2016.

Ces demandes d’asile ne plaisent pas à Ankara, qui sollicite l’extradition des concernés. La Turquie reproche au gouvernement allemand de protéger les complices du coup d’Etat et accuse régulièrement l’Allemagne de servir de base arrière au parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Plus globalement, le nombre de Turcs demandant l’asile au sensiblement évolué depuis le coup d’Etat de juillet dernier. Au cours des deux premiers mois de cette année, 1.150 dossiers ont été déposés alors qu’environ 6.000 demandes ont été enregistrées en 2016.

Toutefois, le taux de reconnaissance des demandes d’asile déposées en Allemagne, par des ressortissants turcs demeure faible et n’était que de 8% en 2016, selon le ministre allemand de l’Intérieur.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*