L’armée irakienne affirme contrôler Mossoul-Ouest à 90 %

L’armée irakienne a repris le contrôle de près de 90 % de Mossoul-Ouest à l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI), a affirmé lundi à Bagdad le général Yahya Rassoul, porte-parole du commandement des opérations des forces irakiennes.

Daech (acronyme en arabe du groupe EI) contrôle encore « 10,5 % de … la rive droite » du fleuve Tigre qui scinde Mossoul en deux parties, a précisé le porte-parole des forces irakiennes lors d’une conférence de presse.

Soutenue par la coalition internationale anti-djihadiste sous commandement américain, l’armée irakienne a lancé le 17 octobre dernier une offensive d’envergure pour déloger les éléments de l’organisation de l’EI de leur bastion de Mossoul, la principale ville du nord de l’Irak.

Les forces irakiennes ont repris en fin janvier le contrôle de la partie est de Mossoul. Dans la foulée, elles ont lancé le 19 février dernier un assaut sur sa partie occidentale, qui est surpeuplée et comprend, entre autres, la vieille ville, un véritable dédale de rues étroites qui complique toute avancée de l’armée régulière.

Les djihadistes ne règnent plus que sur quelques quartiers situés dans la zone de la vieille ville, à en croire M. Rassoul. Environ 250 000 civils demeureraient coincés à Mossoul-Ouest suite aux affrontements.

Le groupe EI avait conquis de vastes portions de territoire en Irak et en Syrie en 2014. Mais, depuis, ce mouvement extrémiste a perdu beaucoup de terrain.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*