Les pays du Golfe sur le point d’instaurer la TVA

Plusieurs pays du Golfe ont l’intention d’instaurer la TVA, comme recommandé par le Fonds Monétaire International (FMI) pour assainir leurs finances. L’Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis (EAU) sont les premiers Etats décidés à la mettre en pratique, ce qui constitue une véritable révolution.

La majorité des pays du Golfe agissent comme des Etats-providence, où la notion d’impôt est quasiment inexistante. Mais, suite au recul des revenus pétroliers et à la hausse des déficits budgétaires, cela devrait changer. Ainsi, l’Arabie saoudite et les EAU introduiront une TVA à partir du 1er janvier 2018.

Quant à Bahreïn, au Koweït, à Oman et au Qatar, ils comptent faire de même au cours de l’année prochaine. La TVA, qui équivaut à 5 %, sera appliquée à la plupart des biens et services.

Ces initiatives ont été saluées par les experts, pour qui il était grand temps que cette réforme soit effectuée. En effet, les pays du Golfe n’ont plus de revenus suffisants, bien qu’ils aient pris des mesures d’austérité, dont l’augmentation des prix de l’électricité et du carburant, la baisse des subventions et le gel des salaires.

La mise en place de la TVA entraînera systématiquement une hausse des prix. L’inflation pourrait ainsi s’élever à 4 % environ. Ce qui aurait pour conséquence de toucher des étrangers aux rémunérations faibles ou moyennes, parmi lesquels des employés originaires d’Asie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*