Une nouvelle réconcilient en Egypte entre le Hamas et le Fatah

Les mouvements palestiniens Hamas et Fatah ont signé jeudi au Caire, un accord qui permettrait au président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, de reprendre le contrôle de la bande de Gaza, une décennie après que le Hamas l’ait raflée.

Les deux principales formations politiques palestiniennes ont annoncé la conclusion de cet accord préliminaire et partiel lors d’une conférence de presse dans la capitale égyptienne.

Le Hamas et le Fatah ont essayé, en vain, de se mettre d’accord à plusieurs reprises. Bien que beaucoup doutent de la pérennité de cette normalisation, le peuple palestinien a fêté cette nouvelle jeudi.

Un haut responsable palestinien s’exprimant sous le couvert de l’anonymat a indiqué que le président Mahmoud Abbas, chef du Fatah, pourrait effectuer un déplacement à Gaza dans les semaines à venir, si l’exécution de l’accord se déroule convenablement.

Il est à noter que le leader du Fatah ne s’est pas rendu dans la bande de Gaza depuis 2007, à l’époque où le Hamas a pris le contrôle de cette portion de territoire à l’issue de sanglants heurts avec les éléments du Fatah. Depuis, M. Abbas avait le contrôle des enclaves autonomes de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël.

La décision du Caire et de Tel-Aviv de faire respecter le blocus des frontières de la bande de Gaza a eu pour conséquence d’isoler, de plus en plus, le Hamas.

L’accord prévoit de confier la gouvernance de la bande de Gaza à l’Exécutif du Premier ministre palestinien Rami Hamdallah, basé en Cisjordanie. Quant à l’Autorité palestinienne de M. Abbas, elle devrait assurer le contrôle du passage entre Gaza et Israël à partir du 1er novembre et prendre le contrôle du passage de Rafah, entre Gaza et l’Egypte, à une date devant encore être fixée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*