Arabie saoudite : libération du prince Miteb ben Abdallah

Arrêté depuis plus de trois semaines suite à une vaste opération anti-corruption, le prince saoudien Miteb ben Abdallah, fils du défunt roi Abdallah d’Arabie Saoudite, a été finalement libéré, a annoncé mardi, une source proche des autorités saoudiennes.

Pour rappel, plus de 200 princes, businessmen et notables saoudiens ont été arrêtés début novembre dans le cadre d’une purge anti-corruption. Sur ordre du prince héritier Mohammed ben Salman, l’actuel homme fort du pays, ils ont été détenus dans trois hôtels de Ryad.

A noter que le prince Miteb ben Abdallah, 64 ans, était pendant un temps considéré comme un prétendant au trône. Avant qu’il ne soit arrêté, il avait été démis de son poste de chef de la Garde nationale saoudienne.

Le site Middle East Eye rapporte que Miteb ben Abdallah a été battu et torturé pendant sa détention, tout comme cinq autres princes. Il y a quelques jours, la même source avait indiqué qu’il avait été proposé aux princes, hommes d’affaires et notables détenus de rendre au trésor public saoudien environ 75 % de leur fortune pour être relâchés.

Selon l’agence Bloomberg News, le prince Miteb ben Abdallah a été libéré après s’être acquitté de plus d’un milliard de dollars suivant «un accord transactionnel». Cette information n’a pas été commentée par le concerné, qui demeure injoignable.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*