Vers la réouverture des salles de cinéma en Arabie saoudite

Le ministère saoudien de la Culture a annoncé lundi la réouverture des salles de cinéma dans le pays dès le début 2018, après une fermeture qui a duré plus de 35 ans.

C’est donc une nouvelle révolution dans le royaume wahhabite, quelques semaines après la possibilité accordée aux femmes de conduire leurs voitures et de pouvoir se porter candidates aux élections. Ces initiatives s’inscrivent dans le cadre d’un plan de réformes économiques et sociales initiées par le jeune prince héritier, Mohammed Ben Salmane.

Ces lieux de divertissement avaient été interdits au courant des années 1980. A l’époque, l’Arabie saoudite se dirigeait vers une observance stricte de l’islam. Ainsi, le divertissement tendait à être banni dans le Royaume wahhabite, tout comme la réunion d’hommes et de femmes dans un même lieu public.

A présent, les autorités saoudiennes pourront, à nouveau, délivrer des permis d’exploitation des salles de cinéma, dont la réouverture devrait contribuer à la croissance économique et à la diversification, selon le ministre saoudien de la Culture, Awad al-Awad.

Les premières salles de cinéma devraient ouvrir leurs portes au public, en mars prochain. L’Arabie saoudite disposera de plus de 300 salles de cinéma à l’horizon 2030 et l’industrie cinématographique devrait générer 24 milliards de dollars pour l’économie nationale et créer 30.000 postes d’emploi, selon les estimations officielles.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*