Crise sur Jérusalem : la Palestine rappelle son ambassadeur aux Etats-Unis

Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Ryad al-Malki, a décidé de rappeler pour consultations Husam Zomlot, envoyé de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) aux Etats-Unis.

L’ambassadeur palestinien à Washington a été rappelé en raison de la décision du chef d’Etat américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, a rapporté dimanche dernier l’agence de presse palestinienne Wafa. Cette source a précisé que le chef de la diplomatie palestinienne a décidé de rappeler M. Zomlot, sans plus de détails.

Simultanément, le dirigeant palestinien, Mahmoud Abbas, a réaffirmé dimanche dans la soirée sa détermination à mettre sur pied un Etat palestinien indépendant avec Jérusalem-Est comme capitale. Il s’exprimait à l’occasion du 53è anniversaire de la création du Fatah, la formation politique dont il est issu.

Par ailleurs, M. Abbas a estimé toutes les solutions au conflit entre Israël et la Palestine devraient se baser sur les résolutions internationales favorables à la création d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale.

Pour rappel, le président américain a reconnu Jérusalem comme capitale israélienne le 6 décembre dernier. Depuis, 13 Palestiniens ont trouvé la mort, dont 11 lors de violences et deux, suite à un raid israélien sur la bande de Gaza. Cette décision a donné lieu à des protestations de Palestiniens. En outre, la communauté internationale l’a amplement critiquée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*