L’Arabie saoudite offre davantage de prestations sociales

Les autorités saoudiennes ont décidé de relever certaines prestations sociales afin d’atténuer l’impact des mesures d’austérité entrées en vigueur dernièrement dans le pays, dont la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) récemment instaurée pour la majorité des biens et services.

Cette taxe a donné lieu à une vague de grogne sociale. D’après la presse locale, les autorités ont arrêté onze princes qui protestaient devant le palais à Ryad, contre la fin de la gratuité des fournitures de l’eau et de l’électricité.

Toutefois, leurs concitoyens de condition plus humble, à l’instar des soldats ou des fonctionnaires, vont bénéficier d’une allocation visant à compenser la diminution de leur pouvoir d’achat suite à la mise en application de la TVA. Une bonne partie de la population saoudienne jouira de cette mesure. Pour cause, la majorité des Saoudiens sont, en quelque sorte, fonctionnaires de l’Etat.

Les différentes mesures d’austérité ainsi que l’instauration de la TVA ont pour objectif d’aider le Royaume wahhabite à faire face à la dégringolade du prix du pétrole, qui constitue la principale source de revenus du pays.

Par ailleurs, d’importantes dépenses sont prévues dans le budget de 2018 pour la relance de la croissance et le développement d’une économie moins dépendante des hydrocarbures, un projet porté par le prince héritier Mohammed Ben Salman.

En outre, le gouvernement saoudien entend doter la compagnie pétrolière publique Aramco d’un véritable conseil d’administration. C’est un préalable à la cession en bourse de 5 % de son capital, une opération inédite dans le parcours de cette institution.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*