Israël autorise la construction de plus de 1.100 logements en territoire palestinien occupé

Le gouvernement israélien a approuvé mercredi dernier, la construction prochaine de 1.122 unités d’habitations dans différentes colonies de peuplement sionistes, a révélé hier jeudi l’organisation israélienne anti-colonisation « La Paix Maintenant ».

Ces nouvelles unités d’habitation sont réparties dans une vingtaine de colonies dans la Cisjordanie occupée par l’armée israélienne. Les chantiers de 352 logements pourront commencer dans les prochaines semaines ou les prochains mois, alors que ceux de 700 autres habitations ont encore besoin d’un deuxième feu vert.

L’expansion coloniale dans les Territoires palestiniens n’a jamais cessé ces dernières années mais elle s’est beaucoup accélérée ces derniers mois depuis l’arrivée du président américain Donald Trump à la Maison Blanche.

Avec une administration américaine très discrète sur le sujet de la colonisation, à l’opposé de l’administration Obama qui n’hésitait pas à afficher sa désapprobation, plus de 6.700 logements ont été validés l’année passée, un chiffre qui n’avait jamais été atteint depuis 2013. Plus de 600.000 Israéliens vivent déjà dans des colonies.

Mais au regard du droit international, les colonies israéliennes sont illégales en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. A l’annonce de La Paix Maintenant, les Palestiniens, les Nations unies et la France ont exprimé leur désapprobation et condamné la décision du gouvernement israélien, considéré comme le plus à droite de l’histoire du pays.

La communauté internationale estime que la poursuite de la politique de peuplement sioniste sur les terres palestiniennes sape les chances d’une solution à deux Etats, c’est-à-dire la création d’un Etat palestinien indépendant coexistant avec l’Etat d’Israël.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*