L’armée s’ouvre aux femmes en Arabie saoudite

La Direction de la sécurité publique en Arabie saoudite a lancé une campagne de recrutement de femmes en vue d’occuper des postes de soldat au sein de l’armée saoudienne, une première dans ce pays, qui poursuit sa nouvelle politique d’ouverture visant à accorder plus de droits à la gente féminine.

A travers cette campagne, les Saoudiennes désireuses d’occuper des postes militaires pourront accéder au grade de soldat à condition qu’elles aient achevé leurs études secondaires ou supérieures.

Les nouvelles recrues seront affectées dans les provinces de Riyad, Ach-Charqiya, Al Baha, Al Qasim, Asir, La Mecque et Médine. Cet appel à candidatures est ouvert jusqu’au jeudi 1er mars prochain.

Comme autres critères de sélection, les femmes intéressées à s’enrôler dans l’armée doivent, doivent être de nationalité saoudienne et avoir grandi dans leur pays d’origine. En outre, elles doivent être âgées entre 25 et 35 ans et mesurer au minimum 155 cm.

Enfin, ces femmes ne doivent pas être mariées à un non Saoudien et, d’ailleurs, elles ne peuvent postuler que dans la province où travaillent leurs conjoints.

En Arabie saoudite, les femmes ont obtenu plusieurs droits au cours des cinq dernières années. Ainsi, depuis 2013, les Saoudiennes peuvent voter ou être éligibles. Et en 2016, elles ont acquis la possibilité de se rendre dans les salles de cinéma et dans certains terrains de football. Depuis l’an dernier, elles peuvent également conduire leurs voitures. Enfin cette année, les Saoudiennes ont obtenu le droit de travailler dans la restauration et de devenir cheffe d’entreprise.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*