Vaste offensive militaire anti-EI dans le centre de l’Irak

Les troupes de l’armée et les services de sécurité irakiens ont initié mercredi, avec le soutien des combattants du Kurdistan irakien ou peshmergas, une vaste offensive militaire visant à éliminer les cellules résiduelles de l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) dans le centre de l’Irak, indique une source militaire irakienne.

Le Commandement conjoint des opérations (JOC) a indiqué dans un communiqué, que « les unités de l’armée, de la police fédérale, des forces d’intervention rapide, des unités paramilitaires du , de la police des gouvernorats de Diyala et de Salaheddine, en coordination avec les peshmergas et le soutien de l’aviation irakienne et de la coalition internationale, ont lancé mercredi une vaste opération pour nettoyer la région à l’est de l’autoroute Diyala – Kirkouk».

Le JOC précise qu’«un terroriste a été tué et neuf ont été capturés», avant de rapporter la destruction de «huit véhicules et 21 bombes» lors de cette offensive dénommée «vengeance pour les martyrs» qui a lieu entre l’autoroute Diyala – Kirkouk et la frontière iranienne.

Elle a été lancée une semaine après la découverte des dépouilles de huit citoyens irakiens kidnappés et tués par Daech (acronyme arabe du groupe EI).

L’organisation terroriste avait partagé, avant cette découverte macabre, une vidéo dans laquelle apparaissaient des hommes aux visages tuméfiés qui menaçaient d’exécuter leurs orages au cas où des femmes djihadistes n’étaient pas relâchées par les autorités irakiennes.

A propos de Fitzpatrick Georges 1436 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*