Vers la construction d’un gazoduc entre l’Egypte et Chypre

L’Egypte et Chypre ont signé un préaccord portant sur la construction d’un pipeline sous-marin de transport de gaz naturel extrait du champ d’Aphrodite au large de Chypre pour atteindre les installations de liquéfaction dans le pays des pharaons.

Selon la télévision chypriote, l’accord définitif, qui doit être approuvé par Nicosie et Le Caire ainsi que par l’Union Européenne (UE), devrait être conclu en automne prochain.

Plus précisément, ce pipeline permettra d’acheminer le gaz naturel d’Aphrodite du bloc 12 au large de Chypre jusqu’aux localités égyptiennes d’Idku ou de Damietta, qui abritent des installations de liquéfaction qui ne sont plus utilisées depuis quelques temps à cause de l’épuisement des gisements égyptiens en mer Méditerranée, à en croire la télévision chypriote.

La signature de cet accord entre Le Caire et Nicosie constitue la première étape du processus d’exploitation du gisement d’Aphrodite, qui est présentement administré par la compagnie américaine Noble Energy en collaboration avec Shell et une société israélienne.

A propos, le gouvernement chypriote se prépare à entamer des discussions avec Noble Energy qui a sollicité une révision à la hausse des parts des compagnies impliquées dans l’exploitation du gisement d’Aphrodite.

Rappelons que cette compagnie américaine a été, en 2011, la première à découvrir du gaz dans le champ Aphrodite, dont les réserves sont estimées à près de 127,4 milliards de mètres cubes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*