L’ONG espagnole Open Arms suspend les sauvetages de migrants au large de la Libye

L’ONG espagnole Proactiva Open Arms a décidé d’arrêter ses opérations de sauvetage de migrants clandestins au large de la Libye pour se replier en Espagne, a-t-elle annoncé jeudi, en condamnant la «criminalisation des ONG» en Méditerranée centrale.

«Au cours des prochaines semaines, Proactiva Open Arms se joindra aux opérations de sauvetage dans le détroit de Gibraltar et la mer d’Alboran», entre le Maroc et l’Espagne, lesquelles s’effectuent sous la coordination des gardes-côtes espagnols, a indiqué cet organisme dans un communiqué.

D’après Open Arms, « les intenses campagnes de criminalisation des ONG en Méditerranée centrale et la mise en marche de politiques inhumaines ont provoqué non seulement la fermeture des ports d’Italie et de Malte mais la paralysie de nombreuses organisations humanitaires de sauvetage, ainsi que l’augmentation du flux migratoire vers le sud de l’Espagne».

Cette ONG débutera sa nouvelle mission dans les semaines à venir et compte la maintenir «tant que la pression migratoire durera dans le sud de l’Espagne et que cela semblera nécessaire».

A propos, cette année, l’Espagne est devenue la principale porte d’entrée sur le continent européen des clandestins traversant la mer. Depuis le début de 2018, environ 28.000 migrants ont atteint les côtes espagnoles après avoir traversé le détroit de Gibraltar à bord d’embarcations de fortune, soit presqu’autant que la totalité des arrivées par terre et par mer en Espagne l’an dernier, d’après des chiffres de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM).

A propos de Fitzpatrick Georges 1463 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*