Inde : Lockheed Martin fabriquera des ailes de chasseur F-16 en partenariat avec Tata

Un responsable de l’avionneur américain Lockheed Martin a annoncé hier mardi que son groupe construira des ailes pour son avion de combat F-16 en Inde avec son partenaire local Tata Advanced Systems Limited.
Le groupe américain de défense indique dans un communiqué que la production des ailes F-16 en Inde renforcera le partenariat stratégique de Lockheed martin avec Tata et soutiendra la politique du « Make in India» lancée par le Premier ministre indien, Narendra Modi qui vise à créer une base industrielle locale.
Lockheed Martin a tout intérêt à montrer patte blanche en Inde. Le groupe américain participe à un appel d’offres pour un contrat estimé à plus de 15 milliards de dollars destiné à fournir à l’armée de l’air indienne 114 avions de combats qui doivent être construits en Inde dans le cadre de la politique «Make in India».
Toutefois, le vice-président de la stratégie et du développement commercial chez Lockheed, Vivek Lall, a insisté sur la fait que la proposition du groupe concernant la fabrication des ailes ne serait pas subordonnée au fait que l’entreprise remporte cette importante commande d’avions militaires pour laquelle le français Dassault Aviation, l’américain Boeing et le suédois Saab sont également dans la course.
Les géants de l’aéronautique et de la défense sont ébullition. Dans quelques jours, des hauts responsables indiens et américains vont se rencontrer pour des négociations sur des alliances de défense. Tous veulent profiter des ambitions de l’Inde dans le domaine de la défense.
New Delhi a convenu que l’armée indienne avait besoin de porter le nombre de ses escadrons «de 31 à 42» pour pouvoir faire face aux menaces extérieures provenant, selon les responsables politiques indiens, du Pakistan et de la Chine.

A propos de Fitzpatrick Georges 1463 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*