Maroc: Le Pape François célèbre une messe historique à Rabat

Dimanche, au deuxième jour de sa visite au Maroc, le Pape François a célébré une messe historique au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat, en présence de 10.000 fidèles, dans une cérémonie au caractère symbolique exceptionnel pour le rapprochement entre les religions auquel il a appelé avec le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine.

Auparavant, le Souverain Pontife avait rencontré, à Témara, dans la banlieue de la capitale marocaine, des membres et bénévoles d’un Centre des œuvres sociales. Puis, à la cathédrale Saint Pierre de Rabat, le pape a rencontré les prêtres, les religieux et religieuses, le Conseil œcuménique des Églises.

Pour cette visite au Maroc, consacrée au dialogue et à la compréhension entre les religions, le Souverain pontife a demandé à la communauté chrétienne de ne pas succomber à la tentation du « prosélytisme ».

« Continuez à vous faire proches de ceux qui sont souvent laissés de côté, des petits et des pauvres, des prisonniers et des migrants ». Mais, a insisté le pape, « les chemins de la mission ne passent pas par le prosélytisme, qui conduit toujours à une impasse ». L’Eglise « croît non par prosélytisme mais par le témoignage ».

La veille, samedi, le Pape François et le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, ont plaidé dans des messages solennels, pour le dialogue et l’éducation afin de favoriser la co-connaissance entre Musulmans, Chrétiens et Juifs pour la paix de l’humanité.

Les deux dirigeants religieux ont également signé « l’Appel d’Al Qods », un document historique appelant à conserver et à promouvoir le caractère multi-religieux, spirituel et l’identité particulière de la ville sainte de Jérusalem.

 

Ils ont aussi visité l’Institut Mohammed VI de formation des Imams, morchidines et morchidates, haut lieu de l’enseignement de l’islam de la tolérance et de la modération, qui est sans cesse sollicité dans la lutte contre l’extrémisme religieux et le dialogue interreligieux.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*