Israël va exporter du gaz naturel vers l’Egypte

Le gouvernement israélien a annoncé mardi avoir donné son accord pour ses premières exportations de gaz naturel offshore vers l’Egypte, faisant état en même temps, du lancement très prochainement de la production de la plateforme Leviathan en mer Méditerranée.

Rappelons qu’en 2018, le gouvernement égyptien avait signé avec Israël un accord portant sur l’exportation de gaz naturel des champs israéliens de Tamar et de Leviathan vers l’Egypte. 

A propos, les réserves du gisement du Leviathan, qui a été découvert en 2010, sont estimées à 539 milliards de m3 de gaz naturel et 34,1 millions de barils de condensé. Toutefois, la production n’a pas encore démarré.

Le ministère israélien de l’Energie a donné son feu vert lundi dans la soirée pour le transfert vers l’Egypte du gaz de ces deux gisements. Il s’agit de la plus importante coopération économique entre ces deux Etats depuis qu’ils ont signé un traité de paix il y a quatre décennies, a indiqué le ministre israélien de l’Energie, Yuval Steinitz.

Par le passé, Israël s’est déjà approvisionné de gaz égyptien et l’Etat hébreu en a également vendu à la Jordanie, l’unique autre pays arabe avec lequel il est lié par un accord de paix. Mais ce sera la première fois qu’Israël exporte son gaz naturel vers l’Egypte.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*