Les forces du GNA reprennent deux villes stratégiques situées dans l’ouest libyen

Les forces armées loyales au gouvernement libyen d’union nationale (GNA) ont affirmé lundi, avoir reconquis deux villes stratégiques de Sorman et Sabratha, situées entre la capitale, Tripoli et l’espace frontalier avec la Tunisie et qui étaient sous le contrôle des forces du maréchal Khalifa Haftar.

«Nos forces ont pris le contrôle de Sorman et Sabratha (respectivement 60 et 70 km à l’ouest de Tripoli) et pourchassent les milices (pro-Haftar) terroristes en fuite», a annoncé dans un communiqué succinct, Mohamad Gnounou, le porte-parole de l’armée du GNA, basé à Tipoli. 

Les troupes loyalistes du GNA ont posté sur leur page Facebook des photos de blindés, de véhicules armés, de chars et de lance-roquettes Grad dont elles se sont emparées suite à leur succès militaire contre l’armée (ANL) du maréchal Haftar.

Rappelons que les deux villes stratégiques reprises par les forces du GNA étaient, entre autres, sous le contrôle de groupes armés salafistes qui s’étaient alliés à l’homme fort de l’Est libyen dès l’entame de son offensive contre la capitale libyenne il y a un an.

Pour sa part, le Premier ministre libyen, Fayez al-Sarraj, a également annoncé dans un communiqué, la reconquête de Sabratha et Sorman, tout se réjouissant de l’échec la veille, d’une attaque des forces pro-Haftar visant Abou Grein, une localité stratégique se trouve entre les villes de Syrte et Misrata, à l’est de la capitale libyenne.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*