Le nouveau gouvernement libyen de transition suscite beaucoup d’espoir

Le Parlement libyen a accordé mercredi sa confiance au gouvernement du Premier ministre désigné Abdel Hamid Dbeibah, ce que le peuple de ce pays maghrébin instable depuis une décennie, a accueilli avec beaucoup d’espoir.

La majorité de Libyens, fatigués par une décennie de conflits, espèrent désormais voir une véritable réconciliation nationale après la mise en place d’un gouvernement unifié. 

«Nous avons besoin d’unité, nous sommes tous des frères, il ne faudrait plus que l’on soit divisés», a commenté Salah, un commerçant quadragénaire, après avoir exprimé son optimisme suite à l’approbation de la nouvelle équipe exécutive libyenne.

En effet, le Premier ministre Abdel Hamid Dbeibah et son gouvernement de transition, issu d’un processus politique accompagné par les Nations Unies, ont obtenu mercredi, la confiance des élus libyens. 

Cet exécutif a la lourde responsabilité d’unifier les institutions nationales et de conduire le pays aux élections générales prévues en fin décembre. La prestation de serment du nouveau gouvernement libyen aura lieu lundi prochain.

Depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye n’est jamais sortie du chaos, plombée par l’hostilité entre ses principales provinces, les luttes de pouvoir, l’influence des groupes armés et les ingérences étrangères. 

Dans un tel contexte, le peuple ne pouvait en aucun cas jouir des ressources énergétiques importantes dont dispose ce pays. A présent, l’économie libyenne est quasiment par terre, ses infrastructures, sérieusement détériorées, et ses services publics laissent à désirer.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*