Le gouvernement libyen de transition a prêté serment

Le nouveau chef du gouvernement libyen d’union nationale, Abdelhamid Dbeibah a prêté serment lundi, au siège provisoire du Parlement, à Tobrouk. 

Ce milliardaire avait été choisi le 5 février dernier par 75 responsables libyens sous la houlette des Nations Unies pour diriger l’exécutif chargé d’organiser la transition jusqu’aux élections prévues le 24 décembre prochain. Plus d’un mois après sa désignation, Abdelhamid Dbeibah, 61 ans, est entré en fonction lundi. 

Lors de cette cérémonie, le chef du gouvernement libyen et ses ministres ont juré «de préserver l’unité, la sécurité et l’intégrité» du pays. Les élus libyens ont commencé à remplir la salle vers 11h (9h GMT). Nombre d’ambassadeurs ont pris part à cette prestation de serment, de même que le président du Parlement, Aguila Saleh.

Normalement, cette cérémonie devait avoir lieu à Benghazi, où a débuté le soulèvement ayant abouti au déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Mais, finalement la cérémonie d’investiture s’est tenue à Tobrouk, pour des raisons logistiques.

Le nouveau gouvernement libyen remplace celui dirigé par Fayez al-Sarraj, mis en place en 2016 à Tripoli et reconnu par la communauté internationale, ainsi que l’administration parallèle d’Abdallah al-Theni, non reconnue par l’ONU et basée dans la Cyrénaïque, région sous contrôle de l’Armée Nationale Libyenne (ANL) autoproclamée par le maréchal dissident Khalifa Haftar. Il est à noter que ces deux responsables politiques étaient absents lors de la prestation de serment.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*