Nouvelle attaque à la roquette contre une base militaire américaine en Irak

Une base militaire aérienne située dans l’ouest du territoire irakien et abritant des militaires américains a été ce lundi, la cible de trois roquettes, a révélé la coalition internationale anti-djihadiste. Ce genre d’attentat est attribué par l’administration américaine aux alliés pro-iraniens en Irak de son rival iranien.

D’après un porte-parole de la coalition, le colonel Wayne Marotto, l’attaque a pris pour cible la base d’Aïn al-Assad, dans la province irakienne d’Anbar (ouest). «Les roquettes ont atterri dans le périmètre de la base. Il n’y a pas de blessés et les dégâts sont en cours d’évaluation», a-t-il ajouté.

Cette énième attaque fait suite aux raids américains menés il a une semaine contre des positions de la principale coalition paramilitaire pro-iranienne, le Hachd al-Chaabi qui s’active en Syrie et en Irak. 

Une dizaine de combattants ont trouvé la mort suite aux frappes de la coalition. Le Hachd al-Chaabi est contre la présence américaine en Irak et ses leaders ont, à maintes reprises, salué les attaques à la roquette et aux drones piégés ayant visé des bases militaires irakiennes abritant des soldats américains, sans pour autant les revendiquer de manière officielle.

Depuis début 2021, pas moins de 45 attaques ont pris pour cible des intérêts américains sur le sol irakien.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*