Pour Biden, il était impossible de partir d’Afghanistan sans un certain « chaos »

Partir d’Afghanistan en évitant le « chaos » était impossible, a estimé Joe Biden lors d’une interview accordée à la chaîne ABC. Le chef d’Etat américain fait l’objet de critiques acerbes depuis la prise de pouvoir des talibans à Kaboul dimanche dernier.

Critiqué et isolé depuis le retrait expéditif des forces américaines d’Afghanistan, le président Biden a jugé que cette opération aurait été inenvisageable sans un certain « chaos » dans ce pays. La situation actuelle ne le surprend donc pas. « L’idée que, d’une façon, il y avait un moyen de sortir sans que le chaos s’ensuive, je ne vois pas comment cela est possible », a-t-il soutenu.

Le dirigeant démocrate a par ailleurs essayé de s’expliquer sur les tristes images d’autochtones voulant s’agripper à des avions américains pour partir coûte que coûte d’Afghanistan. « A ce moment-là, j’ai pensé que nous devions prendre le contrôle de tout cela, que nous devions avancer d’une façon qui permette de prendre le contrôle de cet aéroport et nous l’avons fait », s’est justifié Joe Biden.

Pour la présidence américaine, la situation actuelle s’explique, entre autres, par le refus des talibans d’honorer un engagement. A propos, Joe Biden a confié que les Américains avaient beaucoup plus de mal à évacuer des citoyens afghans, comparativement à leurs concitoyens, car les talibans gêneraient le libre accès à l’aéroport de Kaboul pour toutes les personnes désireuses de quitter le pays.

Nonobstant toutes les péripéties rencontrées par Washington, le locataire de la Maison Blanche ne veut pas parler d’ « échec » étant donné que le facteur « chaos » avait été vraiment considéré et même anticipé. Par la suite, il a précisé que dès le moment où tous ses concitoyens n’auraient pas pu être évacués d’ici là, il était possible de garder des forces américaines sur le sol afghan après la date butoir du 31 août prochain, initialement arrêtée pour le retrait total.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*