La Libye, un terrain fertile pour les hommes d’affaires tunisiens

La Confédération des entreprises tunisiennes de Tunisie (CONECT) a initié une rencontre économique tuniso-libyenne qui s’est tenue les 8 et 9 janvier 2011 à Tripoli. Son mot d’ordre a été l’établissement de partenariats pour renforcer la présence tunisienne en Libye, en ces temps de reconstruction nationale.

En effet, la Libye offre actuellement bon nombre d’opportunités d’investissements et d’affaires. Selon, Aboubaker Ghaoui, le président du Club libyen des hommes d’affaires, les hommes d’affaires tunisiens sont avantagés par rapport aux autres du fait du soutien que la Tunisie a accordé à son voisin en pleine révolution avec l’accueil sur son territoire d’un million de réfugiées et l’approvisionnement de la Libye pendant de longs mois en denrées alimentaires. Les participants étant unanimes quant au renforcement de la présence tunisienne en Libye, des cadres de l’Union générale des chambres du commerce, de l’industrie et de l’agriculture en Libye, Wahid Jabu et Omrane Abdelhadi, respectivement directeur des affaires économiques et président du Conseil d’administration ont évoqué les entraves à cette coopération. Wahid Jabu, a soulevé la rigidité des procédures administratives dans les institutions financières et douanières et la non-application de la plupart des 57 conventions signées entre les deux pays. Omrane Abdelhadi pour sa part a souligné l’inadéquation du cadre législatif libyen mis en place par le régime Kadhafi qui autorisait une participation d’un partenaire étranger dans le capital d’un projet sur le territoire libyen pouvant aller jusqu’à 65%.
Les hommes d’affaires tunisiens se disent prêts à apporter leur expérience à la nouvelle Libye qui souhaite développer sa propre industrie et renforcer son économie. Leur principale demande est la création d’une instance de contrôle et de surveillance pour lutter contre la concurrence déloyale et l’importation de contrefaçons dans le pays.

A propos de Fitzpatrick 1314 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*