Sénégal – Etats-Unis : Un accord sur la sécurité maritime

Vendredi dernier à Dakar, le Sénégal et les Etats-Unis ont paraphé un accord portant sur la surveillance maritime des côtes sénégalaises. Et, par extrapolation, de toutes les côtes ouest-africaines. Cette convention, qui a pour objectif de mettre fin aux activités maritimes illégales dans la zone, a été signée par M. Madické Niang, Ministre sénégalais des Affaires Etrangères, et Mme Marcia Bernicat, ambassadeur américaine accréditée au Sénégal.

Depuis toujours, les côtes sénégalaises sont le lieu de tous les tristes trafics : du transit de diverses sortes de drogues à la pêche maritime illicite, s’y déroulent. Cet accord, sur base duquel les autorités sénégalaises et américaines vont mettre sur pied des structures d’interception et de sécurité, va œuvrer pour « éradiquer » ces tractations liées à la criminalité maritime. Et, une telle fronde menée par les deux pays conjointement se comprend parfaitement en considérant les pertes que toutes ces activités illicites causent. Juste pour décrire la gravité de la situation, la diplomate américaine a évoqué un chiffre atteignant « un milliard de dollars » de pertes dues à la pêche illégale en Afrique Noire.

Par ailleurs, certains trafics qui ont lieu sur les eaux africaines ne sont même pas destinés au continent noir mais, plutôt, à l’Occident. C’est le cas du transport des stupéfiants, lesquels sont beaucoup plus demandés en Europe et en Amérique. Dans ce sens, maîtriser les côtes ouest-africaines profitera sûrement aux Etats-Unis. Déjà partenaires sur beaucoup d’autres thèmes liés à la sécurité, le Sénégal et les Etats-Unis viennent encore de marquer un pas dans ce type de coopération. Pourvu que ces initiatives soient efficaces.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*