Iran l/Chine/Sahel : Dans le collimateur des renseignements militaires américains

Les médias américains ont rapporté la création par le Pentagone d’un nouveau service de renseignements. Baptisé DCS (Defense Clandestine Service), il s’intéressera particulièrement aux régions situées en dehors des zones de guerre.

L’annonce de la création du DCS intervient une semaine après la nomination du général Michael Flynn, qui avait dénoncé le manque de maîtrise du contexte politique local dans l’action du renseignement américain en Afghanistan, au poste de directeur des renseignements militaires. Elle répond également à la demande de la Direction du renseignement national dont un rapport confidentiel datant de l’année dernière préconisait que les renseignements militaires s’intéressent à des sujets plus stratégiques au lieu de se cantonner à leur traditionnelle mission de fournir des informations opérationnelles aux forces déployées dans les opérations extérieures. C’est pour cela que l’Iran, qui poursuit son programme nucléaire, et l’accélère même selon certains observateurs, la Chine, qui déploie ces derniers temps des efforts militaires qui inquiètent Washington, la Corée du Nord, dont les essais nucléaires et balistiques ravivent des tensions en Asie du Sud-est et le Sahel, où se développe de plus en plus Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), devraient concentrer toute l’attention du nouveau service américain.

Les craintes de voir le DCS empiéter sur les plates-bandes du NCS, le service d’action clandestine de la CIA (Central Intelligence Agency) et renforcer la rivalité qui oppose la CIA au Pentagone semblent être écartées par la déclaration du Pentagone que la création du DCS se fera en collaboration avec la CIA. D’autant plus que l’actuel chef du Pentagone Leon Panetta est un ancien patron de la CIA.

A propos de Fitzpatrick 1331 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*