USA : victoire de Barack Obama

Le long feuilleton de l’élection présidentielle américaine a pris fin hier soir aux Etats-Unis avec la victoire du président sortant Barack Obama au terme d’une compagne qui aura mobilisé l’attention dans les frontières du pays ainsi qu’à l’extérieur.

Cette deuxième  victoire de Barack Obama, premier président noir des Etats-Unis, est historique à plus d’un titre. Tout d’abord parce que c’est la première fois qu’un président américain est réélu avec un taux de chômage supérieur à 7.2% depuis les années 1930. Ensuite parce qu’il n’est que le deuxième démocrate, après Bill Clinton, à être réélu depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Mais la victoire aura été très longue à se décider. Particulièrement serrée, l’élection se sera disputée à quelques Etats près. Barack Obama devrait notamment son salut à ses victoires dans les Etats très disputés du New Hampshire dans le nord-est, de la Pennsylvanie dans l’est, du Michigan et dans l’Ohio dans le nord. Le gouverneur du Massachusetts, ancien entrepreneur de capital-risque multimillionnaire de 67 ans, a su pousser le président sortant dans ses derniers retranchements, contrairement à 2008 où celui-ci avait largement dominé son adversaire John McCain, en l’attaquant sur le point faible de son mandat, un bilan économique en demi-teinte.

L’élection a suscité les passions comme le témoignent les dizaines de millions d’électeurs qui ont fait le déplacement ou encore l’activité sur le réseau social Tweeter qui en a fait l’évènement politique américain le plus tweeté de l’histoire avec un record de plus de 20 millions de micro-messages postés. Avec la victoire de Barack Obama, les démocrates conservent la majorité au Sénat, mais la Chambre des Représentants reste aux mains des républicains.

A propos de Fitzpatrick 1363 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*