Japon : la droite remporte les législatives

Japon la droite remporte les législativesComme le prédisait la majorité des sondages, le Parti Libéral Démocrate (PLD) a remporté haut la main les élections législatives du dimanche dernier, loin devant le Parti Démocratique Japonais (PDJ).

Une aussi grande victoire remonte à 2009 : c’était lorsque le PDJ accédait aux commandes en battant à plate couture le PLD lors des législatives. Et bien, cette dernière formation politique tient aujourd’hui sa revanche. D’après certaines estimations, le PLD a raflé 275 à 310 sur les 480 sièges de la Chambre Basse du parlement japonais. Et, avec son allié, le parti bouddhiste Komeito, il pourrait même dépasser les deux tiers de l’Assemblée. Dans tous les cas, le PLD est certain d’avoir obtenu la majorité absolue. Quant au PDJ, la sanction populaire a été sans appel : il n’a obtenu qu’à peine 65 sièges, perdant, dans la foulée, 80 % de son assise politique au parlement.

Fort probablement, Shinzo Abe sera le futur Premier ministre japonais. Un mandat qu’il a déjà honoré en 2007. Comme propositions, il compte relever l’économie de l’archipel en luttant contre la déflation. Pour ce faire, le nouvel homme fort préconise l’injection de liquidités sur les marchés. Par ailleurs, il s’est engagé à soutenir la reprise des travaux d’infrastructure. Nationaliste, M. Abe promet de se montrer on ne peut plus ferme face à la Chine. Pour rappel, les deux pays sont en proie à un conflit territorial portant sur la nationalité des îles Senkaku/Diaoyutai.  En ce qui concerne les institutions, le prochain chef de gouvernement entend mettre une croix sur l’article pacifiste de la Constitution japonaise. De cette manière, il réduira les droits individuels garantis par cette disposition. Enfin, Shinzo Abe est un fervent défenseur de l’énergie nucléaire. A ce niveau, il risque de se faire beaucoup d’ennemis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*